• D600_15-07-13_VALPARAISO_05

    Le Chili en haut des Nuages

    Un pays long et maigre. Ce matin là j’ai posé la question à la dame en face de moi ; -Combien coutent les « ceviches » Madame ?- -1000 pesos chacun !...

  • D600_15-07-20_PISCO-ELQUI_30

    A mes vingt lecteurs

    A mes chers lectrices et lecteurs ; Oui toi ! Faisant partie de mes vingt lecteurs et lectrices, car je n’ai jamais prétendu en avoir plus !...

  • D600_14-12-12_KAIPING_PANO-01

    Quand les voyageurs rentrent à la maison

    Les villageois  de Kaiping. Laissez-moi vous raconter une histoire. La province de Guangdong, ou Canton comme on l’appelle en occident, au 19eme siècle,  n’était pas ce qu’on...

  • D600_14-12-05_DAZU-CAVES_20

    Les chinois ont de la patience

    Ou l’art d’être un chinois en Chine. Si un jour il vous arrive d’aller en Chine vous allez vous rendre compte qu’ils font les choses d’une manière...

  • D600_14-11-13_BUSAN_047a

    Les marchés de poisson en Corée (2eme partie)

    Encore plus frais! A Busan, sur la côte Sud de la Corée, le marché de poisson de Jagalchi est réputé pour être le meilleur du pays. C’est...

Quand les archis se déchaînent (dans le bon sens du terme)

Pendant les années 90, le musée Gugemheim de Bilbao conçu par Franck Gehry est devenu connu du jour au Lendemain car il remplit ses objectifs au delà des espérances les plus folles.

Non seulement il relança un quartier qui était complètement à l’abandon, mais en plus il devint célèbre au point de devenir le symbole de la ville et gloire suprême, apparaître aussi dans un film de James Bond. (au cas où j’adore les films de 007)

L’effet Bilbao était né: le fait de construire un bâtiment hors du commun dans un endroit donné pouvait avoir de l’influence sur une ville entière.

Ainsi plein d’autres villes dans le monde se sont engouffrées dans la brèche pour pouvoir elles aussi profiter de ces effets pour la grande joie de nous les architectes. Du jour au lendemain le monde entier s’intéressait à ce qu’on faisait.

He he heeee

En Corée, deux villes ont essayé l’effet Bilbao, Busan et Séoul. Alors si un jour il vous arrive de vous promener dans Séoul, vous allez peut être tomber sur ceci:

Read More

Plus frais que ça tu meurs!

Dans un de ses ouvrages de bande dessinée Guy Delisle disait que pour les asiatiques un poisson n’est plus frais lorsqu’il flotte sur le dos. C’est aussi une façon de dire qu’en Asie, les poissons sont considérés frais seulement s’ils sont vivants juste avant d’être consommés.

Cela peut paraître anodin, mais en Corée les gens prennent cela très au sérieux et pour s’en rendre compte, rien de mieux que de se rendre dans un marché à poisson.

A Séoul, le marché  Noryangjin est réputé pour la grande diversité de poissons et fruits de mer qu’il propose et ce malgré le fait qu’il se trouve dans un édifice du genre Blade Runner, et tout particulièrement si c’est la première fois qu’on s’y rend ce n’est pas très accueillant.

Il n’y a qu’à voir le chemin qu’il faut emprunter pour y accéder!

Read More

Voyage au bord de l’abîme.

La DMZ, ou « DeMilitarized Zone » (zone démilitarisée)  c’est une bande de 4km de large, 2km de part et d’autre de la frontière entre les deux Corées, crée en 1953 suite à l’accord de cessez le feu entre le Sud et le Nord, ça a mis un point final à la guerre de Corée mais par la suite a crée un des endroits le plus tendus et surréalistes qui peuvent exister dans notre chère planète.

La DMZ peut se visiter par tour organisé en partant de Séoul, car la frontière est à seulement 70 km de distance.

Des le départ, le ton est donné, au fur et à mesure qu’on se rapproche, des barbelés et barrières de protection apparaissent sur le bord de l’autoroute. D’ailleurs, pour bien donner le ton, le tout premier endroit qui se visite est un monument aux héros militaires de la guerre de Corée.

Read More

Se promener dans le pays du matin calme.

Avant d’arriver en Corée, parmi toutes les renseignements que j’avais pu lire, il y avait une ligne qu’à première vue n’avait rien de particulier:

« La randonnée en Corée est l’activité numéro un! »

J’avais ensuite continué ma lecture sans prêter plus d’attention à ce détail.

Read More

Les robots sont parmi nous !

S’il y a un truc au Japon qui m’impressionnera toujours ce sont les distributeurs.

Il y en a pour tous les goûts et couleurs, en commençant par les classiques, c’est à dire : cigarettes, journaux, boissons.

Il y en a aussi pour vendre des choses que tu ne t’attends pas forcement à acheter avec une machine, comme du lait, des pokemons ou des jouets.

Read More